La trace comme vestige de la violence

La trace comme vestige de la violence

Introduction

Notre corpus se compose de romans à caractère historique, marqués par la violence.  Il présente deux types de traces conçues comme des preuves matérielles de la violence, aussi bien de la violence comme productrice de traces que la violence comme destructrice de la trace. Ces traces de la violence se manifestent sous la forme d’objets. Ils peuvent être des trophées, des preuves mais aussi les derniers indices qui attestent de l’existence d’une personne.