Mouvement dans l’espace et espace en mouvement

← Retour au sommaire

Mouvement dans l’espace et espace en mouvement

« Si le temps ne peut être connu que par un être dont le cœur bat et qui porte en lui sa mémoire, l’espace ne se découvre vraiment qu’à la fatigue du pas qui voit l’horizon sans cesse reculer1 ».

Voyager, se mouvoir dans l’espace, c’est découvrir un autre monde ou un autre soi. Corps et esprit sont intimement liés dans cette quête ou cette aventure : tandis que le Calife Vathek, dans le roman éponyme de William Beckford, voit sa déchéance morale s’associer à une chute physique lors de sa descente aux Enfers, les personnages de Miyazaki dans Le Château ambulant constatent les multiples métamorphoses de leur corps dans un château qui ne cesse de se déplacer. Enfin, chair et esprit se meuvent dans des espaces imaginaires, dans des mondes nouveaux, qui obligent les personnages à s’adapter à cet univers : c’est le cas du lecteur/spectateur découvrant un nouveau macrocosme avec ses codes propres, ou encore du joueur dans les jeux de rôle qui doit appréhender un espace mental commun afin d’évoluer.


Quand la déchéance du corps rencontre celle de l’esprit. La descente aux Enfers dans Vathek (1786) de William Beckford. – Alane Castets

Déplacement du corps, voyage de l’esprit : une quête de l’identité dans Le Château ambulant (2004) d’Hayao Miyazaki. – Angéline Noumet

Interagir avec l’espace dans les œuvres de la culture japonaise. – François Troucelier

Du déplacement dans les jeux de rôle : appréhender un espace mental commun. – Shankara Banerjee

 

  1. LELIÈVRE, Franck, « “L’origine de la vérité” selon Maurice Merleau-Ponty dans Le Visible et l’Invisible », Caen, Lycée Charles de Gaulle, 2017, p. 1. [En ligne]; URL: https://www.infoamerica.org/documentos_pdf/merleau02.pdf []